Anthologie
1871-2021 - La Commune de Paris
150 ans - Les militants du Conseil de la Commune

La lutte entre le prolétariat et la bourgeoisie, qui dure désormais depuis plusieurs siècles, concerne le monde entier. Il y a cent cinquante ans, en mars 1871, dans une seule ville – Paris – et en un laps de temps très court – 72 jours –, l’«assaut du ciel » tenté par le prolétariat, et férocement étouffé par une bourgeoisie montante, résolut dans la pratique des questions théoriques fondamentales du socialisme, qui jusque-là n’avaient eu que des réponses provisoires. Qui plus est, la Commune permit de découvrir les caractères typiques que la dictature du prolétariat doit inévitablement adopter. Parmi ces caractères typiques, il faut avant tout souligner le plus important : la Commune fut un « État non-État ». Dans son « Adresse » sur La Guerre civile en France du 30 mai 1871, Marx aborde ce point crucial, en tirant un bilan théorique de la Commune. « Son vrai secret le voici. La Commune était essentiellement le gouvernement de la classe ouvrière, le résultat de la lutte entre la classe qui produit et celle qui exploite, la forme politique enfin découverte grâce à laquelle on arrivera à l’émancipation du travail. »

Depuis la bataille de 1871, le monde a profondément changé. Ayant atteint l’apogée de son développement, l’ère bourgeoise connaît depuis un certain temps des convulsions de plus en plus explosives qui conduiront à sa fin inévitable. L’État libéral lui-même, ses pouvoirs, sa démocratie impérialiste et ses institutions représentatives sont de plus en plus remis en question. En même temps, la montée en puissance impérialiste de la Chine en tant que nouveau géant continental se poursuit de façon irrépressible. Mais, dialectiquement, cette jeune classe qui, il y a 150 ans, releva la tête pour s’engager dans une bataille à l’époque désespérée a énormément multiplié sa force numérique, jusqu’à devenir la majorité de l’humanité. Une puissance parmi les puissances. L’expérience glorieuse et pionnière de la Commune demeure dans la mémoire collective de notre classe. La Commune est le mot d’ordre de l’avenir de cette classe internationale, car elle fut un « audacieux champion de l’émancipation du travail » et aussi un gouvernement « international au plein sens du terme ».


Mai 2021, 390 pages, br.
sous la direction de Mirella Mancini et Emilio Gianni

ISBN 978-2-490073-34-4

format : 215x140 mm

10,00€