Guido La Barbera
Crise globale et restructuration européenne

Les années 1990, puis les années 2000, ont été marquées sur le Vieux Continent par la restructuration européenne, en ce sens que les formations économiques, sociales et politiques ont été orientées par le processus d’intégration. La crise des relations globales et le cycle de la dette, au tournant de la première décennie du nouveau siècle, mettent fin aux trente ans du cycle du libre-échangisme impérialiste : le caractère général libre-échangiste dans les échanges mondiaux demeure, mais l’intervention de l’État, sous des formes nouvelles, recommence à avoir du poids, dans la consolidation des dettes souveraines et les sauvetages bancaires et industriels. Tel est le libre-échangisme de la nouvelle phase stratégique.

Une question est cruciale : ces concepts, ces synthèses et ces formules descriptives sont des outils scientifiques, des approximations nécessaires, avec lesquels on tente de saisir le mouvement réel, et surtout, ce sont les instruments d’un combat politique.


Mai 2013, 437 pages, br.

ISBN 978-2-912639-59-2

€18.00