Arrigo Cervetto
L’enveloppe politique

L’enveloppe politique constitue le développement méthodologique parallèle à l’analyse du déséquilibre persistant de la métropole italienne présentée dans Le développement politique inégal. Cette œuvre, en effet, comme il est dit dans l’introduction, «recueille le moment de la réflexion sur la conception matérialiste de la politique» des années 1977-1981 et 1984-1989. C’est l’aspect théorique d’un problème stratégique.

Il s’agissait de faire le point sur le caractère dialectique du rapport structure-superstructure, en affinant la critique aussi bien du mécanicisme, qui réduit l’analyse politique à une évaluation économétrique, que de l’illusion de la primauté de la politique, qui ne voit pas la détermination économique effective.

La référence aux solides racines de la pensée de Marx et d’Engels est attestée par des citations «éclairantes», souvent peu connues. Il en est de même pour Lénine. C’est sur ces bases que l’auteur établit une comparaison avec les positions libérales d’Eduard Bernstein, les positions révisionnistes d’Heinrich Cunow, le tacticisme de Lev Trotsky dans l’entre-deux-guerres, les thèses normativistes d’Hans Kelsen, et l’objectivisme de Petr Struve.

L’étude des caractères réels de la démocratie, la meilleure «enveloppe politique» du capitalisme à l’époque de l’impérialisme, traverse toute cette œuvre et la rend très actuelle dans la phase actuelle de démocraties impérialistes de dimensions continentales.


2008, 320 pages, br.

ISBN 978-2-912639-05-9

€15.00

Ce livre a été traduit en allemand
et en anglais